L'édition 2017


Pour ses 20 ans, c'est à un formidable voyage à travers le son, une exploration des espaces et des couleurs que nous vous convions, des rochers rouge-orange de Bryce Canyon des "Canyons aux étoiles" d'Olivier Messiaen aux mirages de nappes d'eau du désert de Gobi de "L'esprit des dunes" de Tristan Murail.


Messiaen, pour la commémoration des 25 ans de sa disparition en 1992, est associé à Murail, un de ses plus brillants élèves, dont nous fêterons les 70 ans. Le festival Messiaen au pays de la Meije installé à La Grave (Hautes-Alpes) propose, pour cette édition anniversaire, une programmation ambitieuse, en forme de trilogie : présenter l'oeuvre et la personnalité d'Olivier Messiaen, inviter un compositeur ayant bénéficié de son enseignement, susciter la création d'oeuvres nouvelles.


Messiaen, l'apôtre des sons-couleurs


Toute la musique de Messiaen témoigne de sa fidélité à une perception intuitive des correspondances entre les sons et les couleurs. Toutes ses grandes oeuvres contiennent des complexes de sons-couleurs déduites de la résonnance naturelles des sons : "Des Canyons aux étoiles", le "Quatuor pour la fin du Temps", "Harawi", les "Visions de l'Amen", "Saint François d'Assise", les "Cinq Rechants", illustreront cette magnificence.


Murail, l'explorateur des sons


Messiaen, de son vivant, a suivi avec admiration et passion la carrière et les oeuvres de ce poète du son, de l'espace et du temps. Murail, fort d'une maîtrise exceptionnelle des nouvelles technologies d'exploration du son, a conçu une musique inouïe dont témoignent des oeuvres prodigieuses d'invention: "L'Esprit des dunes", "Winter Fragments", "Territoires de l'oubli", "La Conquête de l'Antarctique", "Travel Notes", "Les Travaux et les jours"...