Revenir au calendrier

18h00

Roger Muraro

Roger Muraro, piano


Olivier Messiaen – Roger Muraro,
Les Fauvettes de l’Hérault – Concert des garrigues

Olivier Messiaen,
Catalogue d’oiseaux
– Livre I : Le chocard des Alpes, Le loriot, Le merle bleu
Catalogue d’oiseaux – Livre II : Le traquet stapazin
Catalogue d’oiseaux – Livre III : La chouette hulotte, L’alouette lulu
Catalogue d’oiseaux – Livre IV : La rousserolle effarvatte
Catalogue d’oiseaux – Livre V : L’ alouette calandrelle, La bouscarle de Cetti
Catalogue d’oiseaux – Livre VI : Le merle de roche
Catalogue d’oiseaux – Livre VII : La buse variable, Le traquet rieur, Le courlis cendré


À propos du Catalogue d’oiseaux constitué de treize pièces, Olivier Messiaen précisait : « Chaque pièce est écrite en l’honneur d’une province française. Elle porte en titre le nom de l’oiseau-type de la région choisie. Il n’est pas seul : ses voisins d’habitat l’entourent et chantent aussi (...) - son paysage, les heures du jour et de la nuit qui changent ce paysage, sont également présents, avec leurs couleurs, leurs températures, la magie de leurs parfums. »
En regard du Catalogue d’oiseaux, Roger Muraro interprète une œuvre exceptionnelle, pour laquelle il a réorganisé le manuscrit d’Olivier Messiaen : Les Fauvettes de l’Hérault.
« Pour la composition de cette pièce, Olivier Messiaen s’est inspiré des chants de Fauvettes qui se trouvaient uniquement dans la région de l’Hérault : la fauvette passerinette, la fauvette mélanocéphale, la fauvette à tête noire, la fauvette pitchou, le coucou geai, l’Hypolaïs polyglotte…
Le compositeur s’installait à l’endroit indiqué par les ornithologues puis attendait… Il s’imprégnait de la couleur des paysages, de la végétation, de l’odeur, du temps qui fait (…). Tout était noté scrupuleusement. Si les chants d’oiseaux étaient trop aigus, il les transposait et y ajoutait des couleurs, des accords, pour s’approcher au plus près de l’impression qu’il avait eu de ce chant (agressif, doux, chantant, percuté…). Ce qui constituait un vrai travail d’orfèvre.
»
La Nuit des oiseaux donne à entendre ces œuvres, vivantes, peuplées de chants et de créatures invisibles, jouées en maître par l’un des premiers interprètes de Messiaen, Roger Muraro, guidant ainsi l’auditeur au sein d’un parcours vibratoire et savoureux décliné en trois concerts. Trois temps musicaux, égrainés de trois repas où les oiseaux nous invitent à leur table, surprenante d’originalité et de diversité.


Possibilité d'acheter le panier des oiseaux

Réserver

Tarif25